OXOMOCO disponible en replay

« Il faut soixante-cinq ans pour faire une collection et soixante-cinq minutes pour la disperser » racontait avec humour Gérald Berjonneau à propos de la dispersion à Drouot de son exceptionnelle collection privée d’art précolombien.




« Il faut soixante-cinq ans pour faire une collection et soixante-cinq minutes pour la disperser » racontait avec humour Gérald Berjonneau à propos de la dispersion à Drouot de son exceptionnelle collection privée d’art précolombien, une des dernières et plus belles d'Europe.  Rentrez dans les coulisses passionnantes de l’histoire unique de ces pièces d’excellence et de leur vente prestigieuse orchestrée par l’étude Millon le 20 septembre dernier.