Comment restaurer sa voiture de collection ?

Faites confiance aux ateliers professionnels pour vos restaurations de véhicules de collection.

Reims Classic Car : 

l'atelier qui redonne vie aux automobiles d'exception  


restauration véhicule de collection

Avant / Après restauration



Vous hésitez encore à acheter aux enchères une voiture de course ou de collection à restaurer ? Ne doutez plus, Reims Classic Auto à la solution ! Cet atelier de restauration d’automobiles classiques propose la remise en état complète de véhicules anciens ou modernes de prestige. Le garage fait renaitre les voitures mythiques pour les rendre éternelles.

 

À l'occasion du salon Rétromobile qui ouvrira ses portes au Parc des expositions Porte de Versailles, nous avons rencontré Jean-Baptiste Soulier, un des responsables de Reims Classic Auto. Avec ses associés Bruno Paillard et Phillipe Baijot, ils se sont entourés d'une équipe de passionnés et proposent les services de restauration, rénovation, entretien d'automobiles classiques dans un atelier destiné aux voitures d'exception.

 Restauration remise à neuf Citroen DS 1967

Citroën DS cabriolet usine rouge corail de 1967



Entre art et artisanat : une restauration haut de gamme

 

Restauration automobile Reims

Atelier de restauration



L'atelier réalise par an entre 6 et 10 voitures en restauration complète. De prime abord, le chiffre peut paraître faible, mais il est à la hauteur de la qualité du travail et du temps que demande la rénovation complète de ces voitures d'exception. Le savoir-faire rare des carrossiers, selliers et mécaniciens du garage reimois participe à faire renaitre avec brio les voitures mythiques.


 

L'atelier restaure des voitures de 1920 à 1991 : un panel très large, avec toutes les marques légendaires: « c'est un métier exigeant » nous confie le responsable. Que vous possédiez une voiture ancienne ou moderne de prestige, une voiture de collection ou de course, nous vous réserverons la réponse appropriée à vos attentes. » Reims Classic Auto a choisi un positionnement haut de gamme et « made-in-france ». En ce qui concerne certains postes, comme les freins ou le chromage, l'atelier sous-traite à des spécialistes, toujours basés en France. « Grâce à cela, on peut contrôler la qualité de la restauration » explique Jean-Baptiste Soulier.

 

 

Les clefs pour bien restaurer une voiture de collection 


Restauration voiture anciennes Reims

Dany D. Mécanicien 


Pour débuter le travail, l'équipe a besoin d'avoir le véhicule dans son atelier situé à Reims. La première étape est de réaliser un audit complet afin de voir réellement quels sont les besoins en terme de restauration.


Les carrossiers et mécaniciens de Reims Classic Auto se relayent pour identifier le maximum de problèmes et des modifications à réaliser.


Cet audit d'expertise permet de définir dans un premier temps un nombre d’heures pour la restauration du véhicule. À cela peut s'ajouter des options que l’atelier propose. Par cela comprenons que tout est possible, selon le budget du propriétaire du véhicule. 

 

L'entreprise propose donc de remettre le véhicule en état d'origine et  dans ce processus de restauration, la communication avec le client est primordiale. Aussi, l'atelier échange beaucoup avec le propriétaire du véhicule, notamment sur les attentes du client. Par exemple : est-ce que l'on change tout pour des pièces neuves ? Est-ce qu'on essaye de garder des détails d'époque

 

Cela permet de débuter ce projet en toute confiance, une confiance de la  part du client, mais également partagée par l’atelier « On maîtrise les budgets et on sait où on va » affirme ainsi Jean-Baptiste Soulier.


 

Lorsque tout a été défini, « On commande les pièces tout de suite et on inscrit le véhicule au planning » nous explique-t-il.


Ainsi, « Il y a plusieurs chantiers en même temps car un des impondérables principal est le délai de commande et de réception des pièces. Autres impondérables : des pièces en apparence en bon état mais qui se révèlent finalement cassées ».

 

La passion des voitures anciennes

 

« Entre passionnés, on se comprend » : confiance et transparence sont les maîtres mots de l'équipe de Reims Classic Auto. Jean-Baptiste Soulier propose à ses clients chaque semaine un reporting pour montrer l'avancée de la restauration. Les propriétaires des voitures, qui viennent de toute la France mais aussi des pays frontaliers comme le Luxembourg et la Belgique, se déplacent aussi régulièrement pour voir leur véhicule en cours de chantier. De plus, « nous sommes proches de la gare, et Paris est à moins d'une heure en train » précise Jean-Baptiste Soulier, ce qui permet un accès facile à l'atelier reimois.


Ferrari restauré à Reims

Ferrari jaune Testarossa de 1991

 


Retracer l'histoire du véhicule 

 

Avant de débuter à proprement parler la restauration de ces automobiles d’exception, « on récupère le maximum d'informations sur le véhicule. Les propriétaires sont souvent des passionnés, aussi, ils mettent à notre disposition de précieux documents pour retracer l'histoire du véhicule » : carte grise, assurance voiture, rallye,... « Nous connaissons donc la plupart du temps la provenance. » Près de 50 % des véhicules restaurés par Reims Classic Auto ont été achetés par leur propriétaire en ventes aux enchères.


Mercedes rénové automobile de collection

Mercedes grise 190SL de 1956


 

Est-ce intéressant d'acheter sa voiture de collection aux enchères ?

 

« Un véhicule rare acheté aux enchères, peut permettre une plus-value, même avec le coût de la restauration » explique Jean-Baptiste Soulier. 


En effet, une restauration soignée, avec des spécialistes et experts dans ce domaine, avec un savoir-faire singulier, avec une utilisation par exemple d'huiles particulières,  augmente la cote du véhicule.


« C'est le cas pour une DS cabriolet de 1967 achetée 75 000 €, avec une restauration de près de 200 000 €, la voiture au final vaut aujourd'hui 500 000 € ». « Mais attention, nous précise-t-il, « ce n'est pas le cas pour tous les modèles, ce calcul n'est pas valable pour une 2CV par exemple ».

 

Les conseils d'un expert pour bien acheter sa voiture ancienne

 

voiture de collection

Voitures de collection

Jean-Baptiste Soulier nous a livré ses conseils pour bien acheter son véhicule de collection. Le tout premier : faire expertiser le véhicule par un professionnel de l’automobile. « Au niveau de l'assurance de voiture de collection, pour les véhicules d'une valeur de plus de 100 000 €, la loi oblige cette expertise ». 



Acheter une voiture qui vous fait rêver, que vous trouvez belle, serait le second conseil de Jean-Baptiste Soulier. « Elle doit créer de l’émotion chez vous ».


Lorsqu'on lui demande quel est son plus beau souvenir de restauration, c'est  « Plutôt plusieurs et en même temps toujours le même : voir les yeux brillants des clients quand on livre le véhicule. Il remercie les compagnons et toute l'équipe du travail accompli juste par ce regard. Au final tout le monde est content ».


Retrouvez Reims Classic Auto au salon rétromobile stand 1J091