Robert Ladou (1929-2014) : le triomphe du cheval

Robert Ladou (1929-2014), le triomphe du cheval


Voir notre reportage sur bidtween TV

Voir les œuvres en vente


Un peintre à cheval entre deux mondes


Tableau "Les Cavaliers"



Photo de Robert Ladou


Partagé toute sa vie entre deux passions, Robert Ladou a fait du cheval et de la peinture le fil conducteur de sa vie. Tour à tour cavalier et dessinateur de mode, c’est finalement la peinture de cheval qui lui permet de combiner ses passions. Bidtween a l'honneur de disperser aux enchères le fonds d'atelier de cet artiste talentueux et prolifique.



 

Un cheval nommé Cézanne


Robert Ladou est baigné dès son plus jeune âge dans le monde cavalier. Son oncle, président du Club des Gentlemen lyonnais, lui confie rapidement le débourrage des poulains. À dix huit ans, jockey amateur, il devient sous-maître au Cadre-Noir de Saumur pendant son service militaire. Déjà partagé entre cavalerie et peinture il se rend, à son retour dans la vie civile, en Angleterre où il apprend la peinture sur tissu.


Influencé par la soierie de Lyon -dont il est originaire-, il crée des modèles de foulards pour de grands couturier londonien. Une grave chute de cheval l'oblige à arrêter sa carrière de cavalier. Son cheval nommé Cézanne, annonce-t-il déjà son talent de peintre ?


                  

Tableau "Cheval", huile sur papier marouflé

Tableau "Les lutteurs"




Le talent au service du cheval


Néanmoins, Robert Ladou n'abandonne pas le monde cavalier : il en fait le sujet de sa peinture. Connaissant avec précision l’anatomie hippique, il fait figure de référence comme peintre du cheval.


Tableau "Jockey", huile sur papier marouflé


Sa maîtrise autant artistique que scientifique lui vaut une commande en 1982 pour le Musée du Cheval à Chantilly, pour lequel il réalise une vingtaine de tableaux grand format et cent soixante planches anatomiques. Cette production est une des oeuvres majeures de sa vie. Dans ce même élan pédagogique, il illustre le « livre du cheval » édité chez Gallimard jeunesse.


Plus décoratives, ses oeuvres sur toiles subliment le cheval. Immobile, galopant, sautant,  qu’importe la position, tous les mouvements sont domptés par le pinceau de l’artiste. D’un tableau réaliste, le cheval puissant triomphe grâce aux détails qui font luire son crin. D’un tableau abstrait, quelques traits suffisent pour donner au destrier toute sa force.


Mais, artiste tourmenté, Ladou retouchait continuellement ses œuvres à la recherche de la perfection.



Un artiste à l’oeuvre colossale


Tableau "Tapioca et les enfants"


Bien que le cheval soit son sujet de prédilection, Robert Ladou est un peintre prolifique. Riche de plus de mille huit cents oeuvres, sa production artistique est d’une grande diversité.


Il s'inspire des œuvres de Poussin, Velasquez ou Andrea del Sarto en reproduisant leurs œuvres en les revisitant.


La forêt de Fontainebleau, proche de son atelier, lui inspire des paysages réalistes, abstraits ou japonisants. La mode a également sa place dans l’oeuvre de l’artiste, avec une grande contribution pour les Maisons de Haute-Couture dessinant les motifs de foulards pour Pierre Balmain, Lanvin et Nina Ricci, dont les carnets de croquis sont en vente sur Bidtween


Il réalise pour la biscuiterie Lu quelques tableaux, dont un de ses plus célèbres, « le gouter » pour lequel ses enfants ont posé.


Etudes de nus, portraits de ses enfants et scènes d’intérieurs font aussi partie du corpus varié de Robert Ladou.


Voir notre reportage sur bidtween TV