Pourquoi Acheter le verre de Murano ?

Le verre de Murano est une référence pour l’achat de vos objets décoratifs

Avec un savoir-faire incontestable, le verre de Murano est une référence pour l’achat de vos objets décoratifs.


Le verre de Murano est réputé dans le monde entier et fait la notoriété des verreries de la République de Venise.  Acheter un produit fabriqué par les célèbres maîtres verriers installés depuis le XIIIe siècle sur l’ile de Murano est non seulement acquérir un produit de qualité exceptionnelle mais aussi s’offrir une œuvre d’art. 

L’histoire du verre de Murano – l’île des pampilles

En République de Venise, à l’origine, maisons, boutiques, ateliers, étaient construits en bois. Les fours des verriers, lors de leurs départs (allumage) émettaient des étincelles qui se propageaient sur ces constructions initiant de nombreux incendies dévastateurs. Les vénitiens inquiets des risques encourus par leurs habitations, obligèrent les artisans verriers à installer leurs fours sur l’ile de Murano qui devint ainsi le lieu d’élection de la transformation du verre. C’est en 1271 que l’on commença à parler des produits soufflés par les maîtres verriers comme « œuvres d’art », la Giustzia Vecchia ayant soumis la transformation du verre à la Mariegola (règlement), statut des droits et devoirs relatifs à la gestion des arts et des métiers présents dans la cité.


Quelle est la technique employée pour réaliser du verre de Murano ?


Les verriers de Murano maintiennent leur monopole sur la fabrication du verre de qualité, développent et peaufinent de nombreuses techniques, telles que les cristaux, l’émail, les parures en fil d’or, les verres multicolores (millefiori), le lait verre (lattimo), l’aventurine(poussière de cuivre) pour l’imitation de pierres précieuses en verre, le verre cristallin ou verre venitien (créé par Angelo BAROVIER), le verre décoré de filets de verre en spirales ou retorli ou de filigranes à résilles dits reticello, perpétuant les techniques séculaires et est fort recherché à l’achat par nombre de collectionneurs et amateurs des produits en verre de Murano.  


Suspensions en verre, œuvres d’art, Création de bijoux, miroirs : Le verre de Murano est produit sous toutes ses formes.


Les lustres de Giovani Nicola, les perles de Muriel Balensi, les vases et sculptures d’Antonio Seguso, de CesarToffolo (concepteur du Vetro Magazine) et l’un des plus grands maîtres-verriers à la conception la plus originale,  Claudio Boaretto, Davide Salvadore, Alfredo Barberin, sont toujours présents sur l’le et leurs productions sont toujours très recherchées. Acheter un service de verres à vin de Murano, par exemple, est le gage d’une table élégante. Acheter une sculpture, des presse-papier en émaux, une lampe en pâte de verre, un lustre, au design classique ou ancien, un bijoux en perles de verre aux couleurs rutilantes, signés par l’un de ces artisans est le signe d’un goût raffiné.


Paire de lampes Barovier en Murano - Circa 1980 

Murano possède son Musée du Verre installé dans la Palazzo Giustiniani où sont proposées des expositions sur l’histoire de la verrerie  depuis l’époque égyptienne jusqu’à nos jours. Vers le milieu du XVe siècle, Angelo BAROVIER, artiste et scientifique, réussit à obtenir un nouveau type de verre extrêmement pur, semblable au cristal qu’il appellera lui-même : verre cristallin (cristal vénitien). Au XVIIIe siècle, Murano produisit en grand nombre verres à boire, brocs, plateaux à étage, encadrements de miroirs en verre de toute formes et de toutes couleurs.

L’abbé Vincenzo ZANETTI fonde en 1861 le Musée d’art verrier de Murano. C’est en visitant ce musée que des maîtres-verriers tels que, TOSO, FUGA et BAROVIER retrouveront l’inspiration. Le secteur connaît alors un nouvel essor grâce à la reproduction des plus beaux verres soufflés produits au cours des siècles précédents. Murineromaines, émaux au feuet décorations à la feuille d’or graffita.

EGIDIO fonde la Forge des Anges (ainsi baptisée par Jean Cocteau) en 1950,  donnant une nouvelle impulsion au secteur verrier qui passa alors du stade artisanal à celui d’œuvre d’art. Murano vit alors arriver des artistes contemporains tels que PICASSO, BRAQUE, CHAGALL, Le CORBUSIER, KOKOSCHKA et bien d’autres. Ils travailleront avec de grands maîtres verriers tels que Aldo « POLO », Archimède SEGUSO, Aldo NASON, Angelo TOSI.


Quelques Grands Maîtres Verriers anciens


Domenicus PHOLARIUS (Xe siècle) fut le premier souffleur de bouteilles.

La dynastie BALLARIN se fait connaître aux environ de 1440 avec l’arrivée à Murano de Giorgio BALLARIN avec son père, sa mère et son frère Stefano. Giorgi di Pietro, dit ZORZl da SPALATINO dito BALARIN,  est considéré comme le véritable ancêtre de l’illustre famille BALLARIN de Murano. Entré vers 1456 au service du verrier Domenico CANER qui avait ouvert un four, il apprit « l’art du verre » comme nul autre avant lui. 

Angelo BAROVIER  XVe siècle. Probablement né à Trévise. Maître verrier de la Renaissance. Il travailla principalement le cristal et les émaux vitrifiés. Il inventa  le verre de couleur rubis transparent très recherché pour la fabrication de bijoux  . On lui doit un grande partie du développement de l’activité verrière locale. Cette entreprise familiale est toujours en activité sur l’ile de Murano

Domenico CANER vers 1430 – sur l’ile de Murano 

La dynastie TOFFOLO

Giacomo TOFFOLO- Florino TOFFOLO 

Concepteur du Vetro Magazine.  Il est l’un des plus grands Maître-verriers de Murano, l’un des artistes à l’inspiration la plus originale, l’un de ceux qui font évoluer l’art de la verrerie vénitienne. Ses vases, verres, bijoux, coupes, coupes bleues, coupes à fruits sont exposés à la galerie César Toffolo à Murano.


Quelques designers comtemporains  sur l’île de Murano



Silvano Signoretto – vases – miroirs – lustres. « Ses œuvres sont l’expression de la beauté à Murano ».

Massimiliano CALDARONE  - sculpture de verre – perles en verre de Murano

FeiToso di TOSO RENZO– graveur sur verre

Alfred BARBINI– lampes – vases – sculpture sur verre.


Voir nos lots proposés sur bidtween