Louis Valtat (1869-1952), un artiste complet

Découvrez Louis Valtat (1869-1952), un grand artiste du XXème, précurseur et éclectique, maître des aplats de couleurs mais aussi sculpteur.

Louis Valtat (1869-1952)

Artiste peintre français


Louis Valtat est un artiste indépendant et précurseur, formé à l’Ecole des Beaux-Arts de Paris et à l’Académie Julian, dans laquelle il rencontre de nombreux artistes et se lie d’amitié avec Albert André (1869-1954) et Pierre Bonnard (1867-1947). Louis Valtat fait aussi connaissance d’Edouard Vuillard (1868-1940) et du groupe des Nabis qui influencera aussi son travail au départ plus pointilliste.


Artiste indépendant


Après sa formation, Louis Valtat, malade, séjourne à Banyuls et Collioure où il fait la connaissance d’Aristide Maillol (1861-1944).  Il fera aussi des séjours en Espagne ainsi qu’à Arcachon. Comme chez les peintres fauves, on retrouve aussi chez Louis Valtat l’influence de Eugène DelacroixVincent Van Gogh, Paul Gauguin ou Paul Cézanne.

Ces peintures expressives, post impressionnistes, aux tons très vifs ont des accents de pré-fauvisme, Louis Valtat s’inscrit dans la transition entre Impressionnisme et Fauvisme. Il s’établit ensuite à Agay et Anthéor dans le Midi, où il rencontre Auguste Renoir (1841-1919) à Cagnes et Paul Signac (1863-1935) à Saint-Tropez.

Bien que très présent sur la Côte d’Azur, il n’en est pas moins exposé à Bruxelles en 1903, Dresde en 1906, ainsi qu’à Berlin, Budapest, Prague et Moscou en 1908.

Après 1914, il s’installe en Normandie qu’il affectionne tout particulièrement puis achète une propriété à Choiseul, dans la Vallée de Chevreuse, en 1924.


Artiste Précurseur


Très vite, Louis Valtat utilise les couleurs vives et les contrastes virulents et manie les pinceaux avec une touche vigoureuse.

Dès 1900, il attire le regard du marchand Ambroise Vollard (1866-1939) qui va acquérir la quasi-totalité de ses oeuvres pendant 10 ans.

Louis Valtat est un artiste précurseur du Fauvisme au côté des plus grands artistes français, il participe à l’exposition des fauves du Salon d’Automne de 1905. Après le bord de mer et les paysages lacustres, thèmes récurrents de son oeuvre, son jardin ainsi que les fleurs, les bouquets de fleurs et les fruits qu’il cultive deviennent des motifs de prédilections de ses peintures.

En 1907, au Salon d’Automne, Louis Valtat expose des oeuvres en céramique exécutées dans l’atelier d’André Metthey (1871-1920), à voir au Musée du Petit Palais à Paris.

De même, sous l’impulsion d’Auguste Renoir, il s’essayera à la sculpture, comme l’atteste le bronze Enfant Debout de 1909, présenté sur Bidtween, par la maison de ventes aux enchères, Sequana.


« Les peintres heureux n’ont pas d’histoire » avait l’habitude de dire Louis Valtat ce qui explique peut-être qu’il a été longtemps considéré comme un « petit maître » alors que cet artiste, fécond et éclectique, mérite sa place à côté des peintres fauves tels que Maurice de Vlaminck, Henri Matisse, André Derain, Raoul Dufy, Albert Marquet, Marc Chagall en tant que pionnier du fauvisme dans l’histoire de l’art et a tout d’un grand artiste du XXème siècle.

A (re)découvrir sur Bidtween !