Comment vendre aux enchères en France ?

Pour vendre aux enchères, il faut tout d'abord un commissaire-priseur, véritable chef d'orchestre indispensable au bon déroulement d'une vente.



Pour faire estimer vos objets et les mettre en vente, c'est par ici !

Vous souhaitez vous débarrasser de vos trésors cachés dans le grenier depuis longtemps et vous aimeriez les vendre à un bon prix mais vous n'avez aucune idée de leur vraie valeur. Le mieux est alors de les vendre aux enchères pour obtenir le prix juste. 


Avec leurs formations en droit et en art, les commissaires-priseurs qui dirigent ce type de vente seront capables de vous apporter des réponses précises et d'estimer et de vendre n'importe quel objet.


En tant que conseillers, ils vous donneront leur opinion sur la possibilité de vendre un objet à un prix approprié en fonction de son époque, de son origine et de ses caractéristiques techniques et historiques.


Le précision est essentielle, les vendeurs doivent être sûrs que le commissaire-priseur leur donnera une estimation juste. Et cela tombe bien, en France, une vente aux enchères est soumise à une forte réglementation.


Une solide formation pour devenir commissaire-priseur


En gage de qualité et d'expertise, en France, un commissaire-priseur a un important bagage universitaire qui renforce leurs savoirs et leurs capacités. En effet, il y a une différence dans le niveau de formation entre plusieurs pays. Par exemple, aux Etats-Unis, seul le baccalauréat est nécessaire pour devenir commissaire-priseur et en Angleterre il ne faut aucune qualification pour pratiquer le métier. 



Les commissaires-priseurs français doivent être diplômés d’une licence en art et d’une licence en droit. Seuls les Allemands demandent comme les Français que leurs commissaires-priseurs soient habilités par la loi et qu'ils soient aussi qualifiés.


D’autre part, pour pouvoir s'installer en France, le commissaire-priseur doit être titulaire, outre les diplômes universitaires requis, de l'examen d'accès à un stage d'une durée de deux ans, lui-même sanctionné par un examen final. L'étendue des compétences du commissaire-priseur est vaste et s'étend du domaine juridique à l'histoire de l'art complétées par la pratique des estimations, des inventaires et des ventes judiciaires. L'organisation de la formation professionnelle des commissaires-priseurs est assurée conjointement par le Conseil des Ventes Volontaires des meubles aux enchères et de la Chambre nationale des commissaires-priseurs judiciaires.   


De grandes responsabilités


Le commissaires-priseur est un mandataire entre le vendeur et l’acheteur pour assurer une authentification des biens et une estimation sécurisée. A chaque vente aux enchères, les biens sont authentifiés par les commissaires-priseurs : gage de sécurité et de transparence.


Il s'agit ici du devoir du commissaire-priseur que de conseiller, d’être loyal et d’apporter plus de sécurité juridique au client. Les commissaires-priseurs évaluent et estiment les oeuvres d’art avec une grande exactitude pour offrir la meilleure garantie à la fois au vendeur et à l’acheteur. Cela diffère d’une vente en ligne entre particuliers où les vendeurs donnent un prix de vente qu’ils ont choisi eux-même sans aucune authentification. 


De plus, un commissaire-priseur est responsable de l’objet vendu pendant cinq ans après la vente. L’acheteur pourra ainsi se retourner contre le commissaire-priseur en cas de litige.



Tout est sous contrôle


En France, les commissaires-priseurs sont soumis à la réglementation en vigueur pour garantir des ventes sûres et fiables. Le Conseil des Ventes Volontaires assure la régulation des ventes et donne une habilitation aux maisons de ventes pour vendre des biens et des oeuvres d’art. De cette façon, le CVV exige des établissements d’enchères qu'au moins un de leurs directeurs, associés ou employés soit un commissaire-priseur qualifié.


Le Conseil des Ventes Volontaires joue un rôle disciplinaire et d’autorité pour les commissaires-priseurs. Le CVV peut condamner et donc punir les manquements au respect de la loi, des règles et des obligations professionnelles.


Bidtween : l'Hôtel des ventes virtuel


Bidtween peut compter sur le professionnalisme des commissaires-priseurs partout en France pour respecter leurs devoirs et leurs obligations. Il permet d'avoir des garanties fortes et des ventes de qualité. 


Ainsi, tous les objets présentés sur Bidtween sont authentifiés et expertisés par des commissaires-priseurs. Ce sont des professionnels qualifiés et certifiés. Les utilisateurs du site peuvent ainsi demander en toute confiance à un commissaire-priseur d'estimer des objets qu'ils souhaiteraient mettre en vente. Si vous aussi, vous voulez obtenir une estimation de vos objets, vous pouvez cliquer ici.